Star Wars Identities

Bonjour à tous chers membres de la guilde,

En ce milieu d’année vos chefs et officiers n’ont pas chômé. En effet d’ici peu sortira notre version 2.0 du site GeCa pleines de mise à jour et de corrections de bugs (Les détails vous seront donnés plus tard). De plus un nouveau guide opération, Darvannis, est disponible dès à présent (ça se passe par ici), sans parler de la mise à jour 2.8 du guide Commando médecine de guerre. Pour finir en beauté, vos deux chefs préférés (Sid et moi-même) nous sommes dévoués, que dis-je sacrifié, pour aller visiter l’exposition mondiale Star Wars Identities à la cité du cinéma de Paris. Voici un petit résumé.

Attention ce qui suit contient de nombreux détails sur l’exposition et pourrais être considéré comme du spoil. Si vous avez l’intention de vous rendre à cette exposition, alors passez tout de suite à la suite de l’article

Nous sommes d’abord arrivés un jeudi matin sous une légère pluie devant la cité du cinéma à la Pleine Saint Denis, Paris, où nous avons attendu que la grille s’ouvre. Nous fûmes dans un premier temps surpris par le nombre de personnes présentes un jour de semaine en Mai avec qui plus est une grève surprise des RER !!

Le gardien porteur des clés approchant, les gens commencèrent à s’agiter d’une douce excitation liée au mystère protégés par ces murs saumon, foncés par l’humidité ambiante.
Enfin nous entrâmes dans le lieu sacré et découvrîmes le premier pas vers l’exposition qui n’aurait su faire plus plaisir à notre ami Jayrhienfey : une Cantina (enfin bon il n’y avait malheureusement pas de danseuse twi’lek).

Après une vérification de nos badges respectifs puis les instructions concernant l’utilisation de l’oreillette pour les commentaires audio et du bracelet électronique servant à créer son personnage virtuel, nous pûmes enfin entrer dans la première salle d’exposition et non sans un frisson d’impatience et d’enthousiasme !

Et là nos yeux se mirent à briller de mille feux devant un tel étalage de pièces uniques dont certaines proviennent des tournages du premier Star Wars de 1977 ! D’ailleurs certaines pièces de costumes ou de droîdes étaient faites en bois (ce qui devait couter bien moins cher que le plastique à cette époque). La joie et l’excitation fût tellement grandes que dans les premiers instant nous ne pensâmes même pas à prendre des photos… je n’ai donc que celle-ci à vous proposer.

Après quelques minutes de vagabondages entre les différentes vitrines (ce qui représente pas mal de temps car l’inspection d’une armure au millimètre près derrière une vitre est assez chronophage), nous découvrîmes les premiers commentaires audio (en français québécois). Ces commentaires se déclenchent automatiquement lorsque vous vous tenez debout devant certaines vitrines. Ils sont très riches en anecdotes diverses nous plongeant un peu plus dans notre univers préféré.

Les bracelets quant à eux nous permirent d’interagir avec des consoles nous faisant créer au fur et à mesures de l’exposition, un personnage virtuel basé sur nos propres expériences personnelles.

En plus de tout ça des vidéos était disséminées dans toutes les salles. A notre grand étonnement ces vidéos étaient orientées « identité ». Comprenez par-là que tout au long de l’exposition, ces vidéos expliquent pourquoi nous sommes ce que nous sommes (ADN, éducation parentale, expériences personnelles…). Dans un premier temps on se demanda ce que ces vidéos faisaient là puis nous compriment qu’elles avaient pour but d’éclairer le public sur les choix et les comportements de nos héros.

Certaines pièces étaient vraiment extraordinaires comme cet incroyable speeder d’Anakine taille réelle utilisé pour les prises en gros plans pendant le tournage de l’épisode I, ou bien la plaque de carbonite enfermant Han Solo.

Nous découvrîmes également de nombreux costumes et accessoires portés par les acteurs des deux trilogies ainsi que de somptueuses maquettes des différents vaisseaux de la saga réalisées entièrement en bois.

Après quelques heures passées, nous arrivâmes dans la dernière salle nous permettant de retranscrire sur un écran géant le personnage créé dans les bracelets avec en arrière-plan les différentes influences choisie (lieu de vie, mentor…). Comme vous pouvez le voir, le hasard nous a fait choisir la même race et le même métier (maitre Jedi évidemment !).

Comme vous pouvez le lire, je ne manque pas d’éloge au sujet de cette exposition mais rassurez-vous je n’ai pas perdu mon esprit critique pour autant. Ainsi sans avoir de réels points noirs, certains axes d’amélioration seraient intéressants. Je détaille :

  • Les deux premières salles passées, le nombre d’artefacts exposés diminuent fortement.
  • Les vidéos « identités » deviennent vite lassantes à telle point que nous ne prenions plus la peine de les écouter vers la fin.
  • Les éléments exposés manquaient de « mise en scène ». par exemple une reconstitution du trône du destroyer impérial avec le mannequin de l’empereur assis dessus et Darth Vader à côté de lui avec une image figée ou mobile derrière les vitres auraient été fort sympathique.
  • L’interactivité à travers les bracelets est intéressante mais laisse un gout d’inachevée.


Pour conclure, il s’agit d’une excellente exposition compte tenu du nombre d’objets uniques et authentiques à découvrir. Le caractère exceptionnel et mondial de cette exposition n’enlève rien à son charme. Les tarifs correspondant à ceux appliqués sur Paris (pas donné sans être excessivement cher) pourraient en rebuter plus d’un ce qui est dommage. De plus les points mentionnés ci-dessus amélioreraient une expo qui manque un peu de dynamisme.

Je terminerai par la boutique « souvenirs » où les prix pratiqués étaient vraiment abusifs ! (20€ pour un T-shirt imprimé…). Nous fûmes résolument restés raisonnables puisque nous nous sommes contentés de poster de l’expo avec des petits porte-clés et bien sûr d’une signature sur le livre d’or :

Je la conseille à tous les fans de star Wars qui y trouveront forcément leur compte. Cependant dépêchez-vous car elle est à Paris initialement jusqu’au 30 Juin et prolongé jusqu’au 5 octobre (site officiel). Après elle sera surement en Allemagne. Pour voir toutes photos prise lors de notre voyage dans cette galaxie lointaine, rendez-vous ici : Toutes les photos

Après ce travail énorme et toutes ces souffrances endurées, nous avions bien mérité une compensation !

@ bientôt IG

GeCa no Saga