Palais de Karagga

Objectif : Vaincre Karagga
Index recommandé : 126 en Normal (NM), 136 en Difficile (HM) et 140 en Cauchemar (NiM)

Si vous effectuez cette opération pour la premiére fois, pensez à discuter avec le droïde se trouvant à l’entrée de la navette sur le Gav Daragon, cela vous donnera un bonus une fois l’opé réussie.

Une fois arrivé sur place, et aprés avoir contenplé ce beau paysage (Oui, Karagga doit avoir le même décorateur que Nem’ro), vous trouverez sur votre droite le speeder qui sera actif une fois le second boss tombé, ce qui vous évitera d’avoir toute la map à traverser à pieds suite à votre premier wipe (et oui, ce sont des choses qui arrivent plus vite qu’on ne le croit…).

Sur la route vers le premier boss

Vous croiserez 4 groupes de trash (ils portent ce nom car c’est là qu’ils finissent) constitués de 4 champions chacun, rien de bien compliqué si vous prenez soin de stuner quelques éléments du groupe et de bien cibler pour le full dps.
Le dernier pack passé, vous voilà devant une porte derrière laquelle vous attend le premier boss : un rancor au doux nom de Brise-os (tout un programme).

Premier boss : Brise-Os (voir la video )

Votre premier contact se fera avec 4 chats tigres champions, ces minous possèdent un beau stock de points de vie, mais rien de compliqué ici. Une fois vaincus, reculez sur le bord de la plate-forme (pas trop, sinon c’est bain d’acide et ça pique un peu). Et voilà un gentil rancor qui déboule devant vous : Brise-os vous contemple !

Brise-Os peut être rangé dans la catégorie des boss type «sac à point de vie», mais il possède aussi quelques spécificité:

  • Il a une aggro aléatoire, la personne qui sera la cible de sa colère devra bien prendre soin de se placer devant lui, au milieu de la salle, avec le reste du groupe derrière le boss, ceci afin d’éviter les claques qu’il met de temps en temps (et qui font très mal).
  • Il provoque des bumps, voilà pourquoi le tank devra se placer devant lui au centre de la salle. Sinon, après un vol de courte durée, vous vous oserez dans l’acide (genre, on vous avait prévenu, ben oui, fallait écouter un peu).
  • Des adds vont arriver régulièrement, soit une vague de chat-tigre que les dps prendrons soin d’éliminer rapidement, soit un garde Gamoréen (possédant une aura rouge) qu’il faudra éliminer de façon express sous peine de voir le Brise-Os enrager pendant une courte phase (et un rancor en colère, ça fait des dégâts).


Une fois le rancor à terre (yes you can !), et les loots distribués (éviter le mode ninja, ça fait toujours plaisir), quelques packs vous attendrons, rien de bien méchant.



Deuxieme boss : Jarg et Sorno

Le deuxième boss de cet opération est un double adversaire : les frères Jarg & Sorno, il faudra pour eux vous scinder en deux groupes de 4 :

  • Un premier groupe heal, tank et dps distant sur Jarg (celui à gauche),
  • Un deuxième groupe heal, tank et dps cac sur Sorno (celui de droite).


Les choses à savoir sur ces deux adversaires :

  • Jarg est un dps disant qui fera souvent des saut au milieu de la salle pour effectuer une attaque de flammes (attaque, qui est à éviter, cela va de soit).
  • Sorno est aussi un dps distant dont il faudra couper les sorts, définissez au préalable les deux ou trois joueurs qui devront s’acquitter de cette tâche. Par moments, Sorno ira au milieu de la salle puis sur une mezzanine, située en haut à droite par rapport à votre entrée, afin d’y effectuer des attaques à distance.
  • Pendant que Sorno vous arrose depuis son balcon, des sondes vont pop (une en NM, deux en HM et trois en NiM), les dps en charge de Sorno devront alors switcher dessus pour les descendre en priorité sous peine de voir votre tank emprisonné dans de la carbonite (et il est très dur de tanker gelé). Eviter aussi les aoe aux sol qui apparaîtront durant cette phase.


Dernière chose, et pas des moindres, il vous faudra tomber les deux avec une différence de 5% de vie, sans quoi le dernier aura droit à un buff plus puissant (avec lequel il vous signifiera son mécontentement) qui augmentera de façon significative les dégâts qu’il occasionne ; bref, vos heals vont souffrir.


Sur la route vers le troisieme boss

Après ces festivités, votre chemin vous amènera dans une salle avec un gamoréen soigneur et quelques droïdes. Cibler en priorité ce champion gamoréen, sans vous préoccuper des sondes et robots, car une fois éliminé, les boîtes de conserve se détruiront d’elles mêmes.
Le saut dans le vide qui vous attend en suite vous coûtera pas loin de 75 % de votre vie, mais les packs suivants de rats/ souris puis trois reptiles (dont deux élites et un champion qui stun avec son cri) ne devraient pas vous causer de difficultés. Enfin, un pack d’assassins et de tireurs ne devrait pas lui aussi être source d’ennui.
Après ces quelques packs, vous voilà à nouveau à l’extérieur (ah ! Ca fait du bien un peu d’air !). Le pack juste à la sortie peut être évité si vous serrez sur la droite.
Devant activer des consoles, vous aurez le choix d’envoyer un Jedi Ombre pour passer le tout en douceur et en furtivité, ou bien de faire feu dans le tas.
Vous n’êtes alors pas loin du troisième boss, mais un champion vous barre le passage. Si ce champion est facilement négociable, sa particularité est de déposer des aoe qui forment un nuage de poussière toxique qui peut vous tuer très rapidement si les heals ne réagissent pas très vite en activant leur dispell sur vous, priez pour qu’ils ne soient pas alors en train de regarder leur stuff…
Prêts à en découdre avec le troisième boss ? Entrez dans l’arène et mettez vous à gauche contre les grilles.



Troisieme boss : Contremaitre Broyeur
(voir la video )

Pour ce boss, vous opterez pour l’organisation suivante :

  • Un off-tank qui prendra en charge les adds qui popent environ 20 secondes après le bump du Contremaître,
  • Un main tank dos collé au grilles qui occupera l’attention du boss, il est éventuellement possible de faire des switchs entre les tanks afin de faciliter le travail de ces derniers et des deux heals.


Lorsque les adds arrivent, l’off tank devra les tanker suffisamment éloigné du main tank sur le Contremaître pour ne pas lui infliger des dégâts supplémentaires. Lors de cette phase, les dps devront se focaliser sur ces adds pour les descendre au plus vite, puis revenir ensuite sur le boss.

Le Contremaître, quant à lui, fera régulièrement des bumps et posera des aoe rouge au sol (tiens !? Il pleut des cailloux !).
Par moment, lors de la venue des adds, il passera en mode furie et gratifiera le main tank de l’intégrale de sa collection de baffes (ça fait mal, très mal). Dès l’apparition du message à l’écran « Le Contremaître se déchaîne », les deux heals devront soigner en priorité le tank qui s’occupe du Contremaître. Les autres membres du groupes devraient eux être alors plus tranquilles.

Ceci devrait vous permettre de contempler le Contremaître, gisant broyé au sol (ok, c’était trop tentant). Activez la console et c’est parti pour la suite.


Sur la route vers le quatrieme Boss

Sur votre chemin vers le quatrième boss, trois à quatre packs vous attendent. Vous ciblerez en particulier : une sonde, un robot champion, un technicien (à stuner en premier) et un soigneur (qu’il faudra aussi stuner).

Sur ces packs, les sondes sont la cible prioritaire car elles font pop des droïdes élites si vous n’êtes pas assez rapides, de préférence en évitant les attaque de zone, dont le « lancer de sabres jumeaux » des Jedis Sentinelle, car une fois réveillés, les techniciens et soigneurs lanceront en boucle leur sorts de soin, ce qui peut annoncer un wipe imminent.
A noter qu’après le quatrième boss, vous rencontrerez à nouveau des packs identiques (adoptez la même technique).



Quatrieme Boss : Fabricant lourd G4-B3

Ce Fabricant lourd n’est autre qu’un gros droïde, de nature assez résistante, il vous faudra lui faire prendre des douches de lave pour l’attendrir un peu, et pour cela vous aller devoir jouer aux « Tours de Hanoï », les fans nostalgiques de KOTOR apprécieront ce clin d’œil.
Vous avez une solution très simple pour arriver à bout de ce boss., et tout réside sur la manière de gérer l’assemblage/désassemblage de la tour via les trois consoles se trouvant sur la plate-forme de la salle d’assemblage.
Le principe consiste à placer la pièce numéro une (à une branche) sur la pièce numéro deux (à deux branches) et le tout sur la pièce numéro trois (à trois branches). En sachant que la numéro une au départ se situe à gauche, la seconde au milieu et la troisième à droite.

Définissez donc trois responsables qui auront à charge la gestion des consoles. a chqaue fois que la tour sera constituée, un quatrième responsable activera la console supérieure qui déclenchera la douche de lave, vous permettant en suite d’attaquer le droïde (full dps !!!). En suite, il faudra désassembler la tour pour la réassembler à nouveau, jusqu’à ce que mort s’en suive (espérons que ce soit le pour le Fabriquant Lourd, et non pas pour votre groupe).
Pour cela, la séquence sera la suivante :

  1. console 1 pour faire monter la pièce 1,
  2. console 2 pour prendre la pièce 1,
  3. console 3 pour faire monter la pièce 3 (afin de désassembler une première fois la tour),
  4. console 1 deux fois pour prendre la pièce 3 et faire remonter la pièce trois,
  5. console 2 pour faire monter la pièce 1,
  6. console 1 pour prendre la pièce 1,
  7. console 2 pour faire monter la pièce 2,
  8. console 3 pour prendre la pièce 2,
  9. console 1 pour faire monter la pièce 1,
  10. et enfin console 3 pour prendre la pièce 1, la tour est assemblée ! (il était temps…)
  11. console 4 pour la douche !

Pour désassembler la tour, il vous suffira de refaire l’opération en sens inverse de 10 vers 1, puis vous reprendrez ce cycle plusieurs fois.


Si vous n’êtes pas assez rapide, ou bien si la seule tour que vous pratiquez est la « Tour de Pise », la pizzeria à côté de chez vous, le Fabricant se mettra en mode « enrage ». Dans ce dernier cas, faites un « /stuck » pour éviter les gros coûts de réparation.
Une fois le boss tombé, quelques adds viendront fêter l’évènement avec vous (même système que ci-dessus dans la phase de transition à tuer).

Sur la route vers le cinquieme (et dernier !) Boss

Il ne vous reste plus que quelques packs de mobs à affronter avant de pouvoir défier Karagga. La composition de ses groupes sera la suivante :

  • Une tourelle,
  • Un champion,
  • Quelques élites (3 ou 4).

Pour le premier pack, restez dans le coin où vous êtes, bien caché derrière les caisses, un tank devra se charger d’aller narguer les mobs afin de les attirer au groupe (puller, en terme technique !), ceci afin d’éviter les dégâts des tourelles et aussi les bumps, sachant que votre palte-frome se trouve au dessus d’un lac d’acide (les Hutts doivent aimer ça ??).

Vous aurez trois packs à battre comme ceux-ci (dont le second sans tourelle). Faites attention à bien rester en face des mobs pour ne pas prendre le risque d’être bump sur le côté et donc mourir .

A la suite de ça vous arriverez devant une grande porte et après un cinématique, le grand Karagga se tiendra, fièrement devant vous, prêt à en découdre.

Boss final : Karagga (voir la video )

Peut être un des boss les plus facile de l’instance, le principe sera de ne jamais être derrière ou devant lui (sauf pour le tank qui devra le gérer) mais sur les côtés. Ce boss fera pop des souris explosives, provoquera des petits bumps et vous stunera par moment.
What else ? Le main tank devra le diriger dans la salle pour qu’il ne prenne pas les dégâts de flammes en faisant en sorte de le déposer un peu dans tous les coins (dans le sens des aiguilles d’une montre, qui correspond à l’inverse du sens trigonométrique).

Après la photo officielle devant le cadavre, la danse de la victoire, et avoir sautillé un peu partout pour montrer combien le casque de Karagga que vous venez de looter est beau (un petit côté lampadaire déguisé en Jamiroquaï, non ?), prenez l’ascenseur pour revenir au Gav Daragon et avant de sortir définitivement de l’instance, n’oubliez pas si c’est votre première de parler au droïde à l’arrivée pour lui remettre la quête.

GeCa no Djecko